Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2012

A propos de la modération des commentaires

Depuis quelques jours, les commentaires de tous les blogs sont modérés par la société qui modère déjà les commentaires sur lindépendant.fr et Midilibre.fr et tous les autres sites du groupe Sud Ouest. Donc vous n'avez plus à valider ou supprimer les commentaires. Vous continuez à recevoir une alerte mail mais elle est purement informative.
 
Ce fonctionnement peut vous soulager de la gestion de ces commentaires, n'y voyez pas une volonté de censure.
 
Toutefois, il s'agit d'une phase de test, certaines modalités pourront peut-être être aménagées.
 
Faites nous remonter vos réactions, celles de vos lecteurs s'il y en a.
 

Commentaires

Il n existe aucune logiqie concernant la sppression des commentaires, c est arbitraire, une amie ecrit seulement le mot "sexe" qui est dans le dictionnaire et objet de nombreux sujets d etude... C est quoi, une societe de curés, de jesuite qui censure?

Écrit par : puzzle | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas le recours à une société pour modérer les commentaires. Sur quels critères va-t-elle s'appuyer ? Il vaudrait mille fois mieux laisser les responsables/administrateurs de blogs modérer eux mêmes les commentaires à partir de leurs propres critères de jugement. Laissez leur cette responsabilité au lieu de tout encadrer !

Écrit par : pascal heymes | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

En qualité d'administrateur et juridiquement responsable des commentaires publiés sur le blog officiel du Parti de Gauche 34, membre du Front de Gauche,

Je veux garder la main sur ce que j'estime et estimons laisser pouvoir être publié en commentaires. La fonction commentaires de notre blog + de 24000 visiteurs en avril dernier est activée en mode modération, et nous ne comprendrions pas qu'un tiers modifie l'option : commentaires OUVERTS/fermés/modérés.

LA CENSURE que cette société tiers propose est contraire aux droits à l'expression. Je désapprouve à titre personnel votre récente démarche.

Lolo34

Copie au PG national, au Secrétatiat Départemental du PG 34;..


Depuis quelques jours, les commentaires de tous les blogs sont modérés par Netino, la société qui modère déjà les commentaires sur lindépendant.fr et Midilibre.fr et tous les autres sites du groupe Sud Ouest. Donc vous n'avez plus à valider ou supprimer les commentaires. Vous continuez à recevoir une alerte mail mais elle est purement informative.

Ce fonctionnement peut vous soulager de la gestion de ces commentaires, n'y voyez pas une volonté de censure.

Toutefois, il s'agit d'une phase de test, certaines modalités pourront peut-être être aménagées.

Faites nous remonter vos réactions, celles de vos lecteurs s'il y en a

Écrit par : Lolo34 | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Cette modération/censure ne nous soulagera sans doute pas du contrôle des commentaires !
Depuis cette modération/censure, je passe mon temps à surveiller la publication des commentaires pour les publier dans le corps de l'article !!!
Quetzacoatl : le serpent qui se mord la queue !

Écrit par : Michel Benoit | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

plus de dix des commentaires recu sur mon blogs ont ete supprimés en 24 h, vous pouvez sans doute les lire, aucun ne represente a mon avis de probleme juridique, une censure c'est deja pas terrible, mais en plus, si elle est faite par des gens qui ne comprennent pas le sens des phrases et des mots, ou interpretent les propos dans un sens reducteur et restrictif, ca va pas...
ils embauchent qui des stagiaires niveau quoi ?

Écrit par : puzzle | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je m'estime tout à fait capable de gérer moi-même les commentaires faits par les lecteurs de mon blog
Cela freine les discussions en direct et l'envie de commenter mes notes qui traitent de sujets très loin d'être tendancieux : petites fleurs, oiseaux, souvenirs du village de jadis,...
Je vis très, très mal cette censure que je trouve très malsaine, nous avons déjà la possibilité de modérer nous-même les commentaires de nos lecteurs, c'est amplement suffisant
A quand la modération du contenu des notes ? Si vous étiez logiques c'est par là qu'il aurait fallu commencer non ?

Écrit par : Pat | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Et en plus vous nous demandez de faire remonter les réactions, mais si elles ne vont pas dans vôtre sens elles vont être censurées... donc ça ne sert strictement à rien

Écrit par : Pat | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi ne sommes nous QUE QUATRE à nous insurger contre cette censure ?

Écrit par : Pat | 23/05/2012

Et si vous laissiez les bloggueurs gérer eux mêmes et leurs blogs et leurs commentaires? Ce serait bien ça non? Un lecteur d'un blog pas très content de votre initiative!

Écrit par : christian cottard | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Faudra dire aussi à l'Inquisition qu'elle sans doute le droit d'aller bouffer, dormir ou pisser, mais que les commentaires vivent par leur instantanéité...
Combien d'heures va-t-on attendre certains commentaires ???

Écrit par : Michel Benoit | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Hallucinant cette façon de procéder, et inadmissible ! Chaque blogueur modère ou non ses blogs à son goût, sans recevoir de leçons ou de directives de qui que ce soit.

Écrit par : lireaujardin | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

La modération des commentaires sur les blogs Midi Libre par une société qui impose sa censure sans discernement est une inadmissible atteinte aux libertés.

Quand cette modération s'exerce contre la volonté de l'auteur du blog, cela devient intolérable, tant pour l'auteur du blog que pour ses lecteurs.

On voudrait réduire le nombre de blogueurs que l'on ne s'y prendrait pas autrement.

De plus, cette censure est parfaitement ridicule. Je connais un blog Midi Libre dont l'auteur publie régulièrement des textes et des images qui mériteraient d'être classés X. Or, la modération ne s'applique qu'aux seuls commentaires, pas au texte des notes ce qui est parfaitement débile.

Dernière chose, mais pas des moindres, la mention "Avertit le modérateur" à côté de chaque commentaire est une incitation à dénoncer les commentaires des gens qui ne nous plaisent pas pour des raisons toutes personnelles n'ayant rien à voir avec la moralité. Ainsi chacun pourra embêter facilement les gens qu'il n'aime pas ce qui, vous en conviendrez, est tout à fait détestable.

Yvelinoise
lectrice des blogs Midi Libre, qui entend bien pouvoir continuer à commenter sans être censurée par des machines imbéciles

Écrit par : yvelinoise | 23/05/2012

Répondre à ce commentaire

Etonnant...

En tous cas inadmissible que l'internaute n'ait pas la faculté, en dernier ressort, de modérer un commentaire qui serait passé à travers le 1er filtre !

Et pourquoi dès lors, rappeler à l'administrateur qu'il est responsable des commentaires publiés sur son blog ??

Écrit par : ANNET | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

ah ben ça fait "plaisir" de voir quelques réactions de plus face à cette ineptie !
Pourvu que ceux à qui elles sont destinées les lisent et les comprennent.......
Remarquez hier, y'a quelqu'un qui m'a dit (mais non pas Carla, aïe prénom censurable ??) que c'était pour qu'on aille se faire voir chez Face de Bouc :-(

Écrit par : Pat | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Monsieur Heymes,

Je souhaite répondre à votre propos : Je ne comprends pas le recours à une société pour modérer les commentaires. Sur quels critères va-t-elle s'appuyer ?

Avec la mondialisation du tout sécuritaire initié Outre Atlantique, les sociétés big brother is watching you fleurissent partout et leur communication commerciale agressive ont désormais pignon sur rue, et si nous nous ne prenons garde, elles seront demain les nouveaux maîtres des médias présents sur internet.

De quoi s'agit-il ? Une société propose à un média de surveiller l'activité des internautes sur son portail de blogs.

Comment fait-elle ? Elle utilise une suite d'algorithmes qui excluent des mots clés considérés comme inadéquats voire dangereux pour le demandeur de cette prestation.Exemple : Lolo34, Pascal Heymes sont des mots clés réputés dans l'algo utilisé comme inadéquats, résultat immédiat tout écrit incluant ces 2 mots est totalement ou partiellement supprimé.Ceci étant bien évidemment applicable tant sur les posts et les moteurs de recherche.

Bref, comme pour les milliards de communications téléphoniques épluchées quotidiennement par les grandes oreilles de la CIA depuis notamment la Grande Bretagne : Evitez absolumment d'employer l'expression désuète Faire la bombe pour dire faire la fête!

La mode big brother is watching you est incompatible avec la liberté et les droits imprescriptibles gravés dans le marbre de la Constitution de la République Française.D'ailleurs la Ligue des Droits de l'Homme a récemment déposé plainte contre une société filiale de Bouygues ayant fourni des "moyens de surveillance" au dictateur lybien Khadafi.

In fine, dans ma vie professionnelle,en 2012, je regrette au fil de mes déplacements en Languedoc-Roussillon et dans le Grand-Ouest de constater que bon nombre de prescripteurs et ou décideurs : élus, collectivités locales,presse écrite, etc, peinent encore simplement à ouvrir un courriel quand et ça existe de voir que leur bureau n'est pas pourvu d'un ordinateur relié à internet !

Cordialement.

Lolo34

Écrit par : Lolo34 | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

Ça commence à être difficilement supportable.
Les commentaires mettent un temps de plus plus long pour être publiés.
Ce n'est plus de la censure, c'est du SABOTAGE !

Écrit par : Michel Benoit | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

c est une catastrophe intelectuelle et culturelle !!!!!! c'est une atteinte aux libertés.

et en plus sans nous prévenir. Nous ne pouvons même plus modérer certains commentaires qui ne nous paraissent pas "conforme"

votre modération ("censure") ne correspond pas aux critères qui sont précisés en face des commentaires.

c'est nul de chez nul. vous pouvez me répondre que les plus génés peuvent partir ..... moi je vous répond NON !!!

Écrit par : le chargé des commissions | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bjr Lolo34

Au moins sur ce thème nous serons tous les 2 d'accord : résistance !
Sinon, je suis d'accord avec vos propos : d'ailleurs en tant que rédacteur/administrateur de mon blog de conseiller municipal de Grabels, j'ai réagi vite à cette privation de liberté de jugement...tout en ne me faisant guère d'illusions sur l'issue de cette phase de tests.
C'est dommage, regrettable, tout ce qu'on veut : reconnaissons qd même que la blogosphère est un moyen d'expression qui me, nous permet de toucher un public plus large que notre réseau de connaissances.
En souhaitant que Midi Libre n'aille pas plus loin que cette initiative malheureuse qui constitue et je le redis une limitation de notre liberté de jugement et d'expression

Cordialement

Écrit par : pascal heymes | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

À cause de cette modération contrainte, c'est moi, maintenant qui commence à m'exprimer vulgairement...
C'est une honte !

Écrit par : Michel Benoit | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai bien trouvé les CGU pour le site Midi Libre, mais je ne trouve pas le lien pour lire les CGU concernant les blogs de Midiblogs... J'avais pourtant lu cette page en 2007 quand j'ai créé mon blog.
Avez-vous une idée de son emplacement ?

Écrit par : Michel Benoit | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Pour Michel Benoit, ce lien :
feed://testessai.midiblogs.com/bons-plans/index.rss

Écrit par : Jules | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Merci Jules !

Écrit par : Michel Benoit | 27/05/2012

Où est l'intérêt de cette mesure? Midi libre a des correspondants au plus près des lecteurs. Pour être informé au mieux, pour faire de bons articles sur des sujets intéressants,insolites et divers, le correspondant a besoin de l'aide des lecteurs. Ces derniers participent d'autant plus s'ils sont actifs et laisser des commentaires peut faire partie du jeu.Les correspondants sont les premiers responsables des commentaires laissés sur leur blog.Pour ma part, je n'ai pas publié 2 commentaires qui insultaient des personnes, et c'est tout. Que vient faire Netino là dedans? Il y a une contradiction, d'un côté on dit les correspondants c'est bien, ils sont proches des lecteurs et de l'autre, on met une société très très éloignée qui filtre ce que les lecteurs disent, sans même connaître le sujet et savoir de quoi on parle.En fait, on déshumanise.

Écrit par : Christine | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

De toute manière, dans les CGU, le Midi Libre a tous les droits... !

Écrit par : Michel Benoit | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je viens d'avoir un second commentaire qui est resté en attente de modération et qui ne sera pas publié alors que les commentaires plus récents l'ont été, eux.
Je dis bien "resté en attente" et non pas "rejeté".

Quel manque de respect à la fois pour les commentateurs honnêtes et pour le travail réalisé dans ce blog.

Je suis outré.

Écrit par : Michel Benoit | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

Dites c'est quoi le nom de votre plate forme de blog? Midi libre? Pourquoi avez vous jeté le libre?
Laissez les bloggueurs gérer leurs blogs comme ils le veulent! Fichez leur la paix, laissez nous écrire ce qu'on veut Bon Sang, vous êtes devenus dingos ou quoi?

Écrit par : christian cottard | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

J'appelle tous les blogueurs à publier ceci :
La modération imposée et incontrôlable sur les blogs du Midi Libre (!) du groupe Sud-Ouest, est une véritable censure digne du stalinisme !

Écrit par : Michel Benoit | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis scandalisée par l'introduction de la modération des commentaires par une société privée qui ne dit rien des critères qui vont justifier la mise à l'index de certains commentaires. Je commente régulièrement sur le blog "Avignon" de mon ami Michel Benoit. Ce blog n'a aucun contenu politique et se consacre uniquement à l'histoire de la ville d'Avignon. Nos commentaires sont d'une insignifiance délicieuse or ils ont malgré tout déjà subi la censure. La nature de la modération laisse pantois. Exemple de commentaire laissé le 25 mai à propos d'un portrait ancien : « j'aime l'élégance de la tenue, la canne, la moustache juste un peu ébouriffée, le melon, et l'attention si concentrée qu'elle efface l'arbre. »
Près de 72 heures plus tard, ce commentaire n'a pas toujours pas été publié. Oh oh, que voilà un commentaire subversif qui méritait la censure !!!

Non seulement imposer une modération selon des critères non spécifiés est une pratique indécente et stalinienne mais en plus c'est imbécile. Pourquoi payer des gens à modérer des commentaires aussi insignifiants que les nôtres? C'est à la fois révoltant et tout simplement stupide, et des deux je ne sais pas ce qui est à mes yeux le plus choquant.

Au secours, Midi Libre, rendez nous la liberté et abandonnez cette initiative imbécile !!!!

Laissez aux blogueurs la liberté de modérer eux-mêmes les commentaires sur leurs blogs et au besoin rappelez-leur que s'ils laissent passer sur leurs blogs des commentaires qui incitent à la haine raciale (interdite par la loi) ils verront leurs blogs supprimés. Ca devrait suffire !

Écrit par : nathalie, avignon | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Extraordinaire de voir que les commentaires sur la question de la modération sont eux-mêmes modérés. Ainsi le serpent se mord la queue. On est ainsi certain de voir s'établir un débat bien consensuel. CQFD.

Formidable !

Écrit par : nathalie, avignon | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

ET OUI, mon commentaire de ce matin n'a jamais été publié.

Écrit par : Infolecres | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Où je constate que mon deuxième commentaire ("extraordinaire de voir que les commentaires sur la question de la modération sont eux-mêmes modérés...") vient d'être publié alors que le précédent, beaucoup plus long, ne l'a pas été.

Or il n'y avait rien de plus subversif dans mon premier commentaire que dans le deuxième. L'arbitraire de cette modération reste pantois.

Je suis scandalisée par cette modération imposée par une société privé qui n'expose pas clairement ses critères de modération. On est dans le règne de l'arbitraire le plus total. C'est honteux !

Écrit par : nathalie, avignon | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Vous pouvez piquer l'image de ma page d'accueil et la faire figurer sur la vôtre :
http://avignon.midiblogs.com/images/NON_A_LA_CENSURE_.jpg
Si nous pouvions être nombreux à le faire, nous serions beaucoup plus visibles !

Écrit par : Michel Benoit | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je crois que Midi-Libre à besoin qu'on lui fasse une publicité encore plus large ......

Écrit par : infolecres | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

la liberté de la parole n'est pas complète en n'importe quel lieu.Tout le monde veut la liberté de la parole mais ca doit etre dans une atmosphère ou les gens sont respectés et pas blessés c'est vrai.Quelquefois ca c'est une balance difficile.Mais en créant une troisième personne pour censurer comment est-ce que ca peut nous conduire plus proche a la liberté de la parole.l'administrateur ne peut pas controler quels mots seront permis dans son journal alors encore,il a moins de liberté.et le commentateur se sent moins libre parceque il ne doit pas juste plaire a l'administrateur du journal mais aussi a une troisième personne anonyme.Alors il y a moins de liberté ici.
Quand c'est une question du racisme et la haine bien en ces temps la on devrait etre capable d'aller avec une plainte a une administration du système.
Vous dites que les gens n'ont pas besoin de faire la gestion des commentaires, alors ca devrait etre un choix. Si le journaliste veut cette système il peut l'avoir si non il devrait etre capable de censurer ces propres commentaires.
Je trouve ca tres difficile de croire que il y a les gens qui aimeraient ce nouveau système, alors a quoi ca sert d'enrager les journalistes?
la grande majorité des journalistes savent ce qu'ils veulent dans leurs journaux alors pourquoi pas les laisser continuer. Si la majorité est content bien laisse, mais c'est difficile de croire qu'ils sont!!!!!
les blogs c'est pour relaxer et partager et si on se sent que notre volonté est dominés les buts ne sont pas atteint.

Écrit par : madeleine | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

et franchement je suis un lecteurs de midiblogs. Il y a trois ans que je visite un blog. Le journaliste travaille fort et il n'y a jamais les problèmes avec les commentaires. Mais maintenant a cause de cette nouvelle modération le blog est bouleversé tout le monde est faché.

Il y a dix ans que je fais le blogging.et je trouve que il y a beaucoup de blog ou le journaliste travaille fort et il n'y a presque jamais les problèmes avec les commentaires.alors ces gens nont pas besoin de la modération. ils veulent juste partager et relaxer.a quoi ca sert de les faire faché et misérables?

Écrit par : madeleine | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Les blogs, c'était bien mieux avant
Il y avait un lien entre le blog et les lecteurs
à présent c'est faussé, plus de spontanéité
s'il m'arrivait de m'exprimer un peu trop librement, l'initiateur du blog pouvait agir, maintenant vous l'en empêchez.
En conséquence :
- je ne commenterai plus,
- je serai moins assidue sur les blogs.
- je vais arrêter mon abonnement à midi-libre.
Quel gâchis !

Écrit par : Arécol | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Nous ndevons boycoter Midi Libre et ne plus l'acheter ni le lire.

Écrit par : RAMES | 29/05/2012

Jusqu'à présent, les blogueurs avaient le pouvoir de modérer leurs commentaires et tout se passait bien.

Ce qui est déplorable dans mon cas, c'est je n'avais pas besoin de modérer (ou alors exceptionnellement, mais après publication), donc les commentaires étaient la plupart du temps publiés instantanément. Ce qui donnait parfois de véritables échanges en temps réel.
La tierce modération a fait perdre cet état de choses.

Écrit par : Michel Benoit | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Alertée sur cette histoire de censure (par un blog que je suis régulièrement), je suis consternée. Comment est il possible que le Midi Libre ôte cette liberté de modération à ses blogueurs qui manifestement remplissaient cette fonction eux mêmes et sans souci. Quel contrôle est nécessaire? Encore un peu moins de spontanéité et puis sur quels critères se basera l’instance de "régulation" pour donner ou non son aval? Bizarre bizarre, et pas bien glorieux pour le Midi Libre... En terme d'image de marque c'est très moyen...

Écrit par : AnneduSud | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Un blog personnel n'a rien à voir avec la politique et les sujets brûlants de l'actualité. Et son auteur est parfaitement capable de faire la police dans son blog. Il n'a nul besoin de l'ingérence d'un tiers pour soit disant le décharger de la lecture des commentaires, vu que la lecture des commentaires est pour lui un plaisir.

En confiant à une société extérieure le soin de modérer les commentaires Midi Libre agit comme si tous les blogs qu'il héberge étaient des blogs commerciaux ou politique dont les auteurs ne lisent pas les commentaires, tout occupés qu'ils sont à augmenter leurs bénéfices ou à parfaire leurs arguments.

Ce mépris des blogueurs (se trouvant hors circuit commercial ou politique) et de leurs lecteurs est tout à fait scandaleux. C'est une censure qui, en mettant les commentaires sous tutelle, tue tout dialogue entre le blogueur et ses lecteurs.

De plus, cette incitation à "alerter le modérateur" est un appel à la délation et à la malveillance entre lecteurs. Une manière inadmissible d'infantiliser les gens. Les blogueurs et leurs lecteurs ne sont pas des enfants dans une cour d'école !!!

Écrit par : yvelinoise | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Cela devient un comportement de pays totalitaires

Écrit par : RAMES | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Faudra dire à la Direction, que nous attendons, à défaut d'un commentaire d'excuses comme certains privilégiés ont eu l'occasion d'en recevoir, de publier ici une explication complète de ce qui s'est passé et de quelle manière la société fournisseuse de ce service envisage de garantir à l'avenir la liberté de commentaire des blogs.
Il ne faut pas oublier que sur le contrat, il est stipulé que le signataire du blog est entièrement et seul responsable du contenu.
OU BIEN ???

Écrit par : Michel Benoit | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.